finales Corpo à Issoudun

1 mai 2012 - 14:18

Voici le résumé de la NR

Copieusement sifflé. Le corps arbitral a essuyé une bronca en règle, hier, lors des demi-finales du tableau vétéran, lorsque le juge-arbitre de ces championnats de France, Donatien de Hautecloque, est venu signifier à Christophe Quignon (Gazélec Tours, 20) qu'il était déclaré battu. Bien que mené trois sets à deux, le Tourangeau n'était pourtant pas décidé à jeter l'éponge. Persuadé que les parties du tableau vétéran se disputaient au meilleur des sept manches, tout comme les autres tableaux. « Les arbitres n'ont pas respecté le protocole, en précisant en début de rencontre le nombre de manches à disputer, mais aussi à l'attaque du cinquième set, où ils auraient dû déclarer qu'il s'agissait de la manche décisive », souffle en toute discrétion l'un des officiels.

Mais comme nul n'est censé ignorer le règlement, Quignon a été prié de se rhabiller… Pour le reste, force est de reconnaître que cette compétition n'aura pas atteint des sommets. Loin, très loin même du niveau de jeu proposé lors des précédentes éditions.

Lacote et Mitterrand, sans trembler

A commencer par cette finale par équipes entre les deux formations rouennaises de la Crea et de l'ASTCAF 76, où il y avait pourtant quatre numérotés à table, dont trois joueurs sous la barre des 300…
Dans une compétition très ouverte, les principaux favoris ont mordu prématurément la poussière. A commencer dans le tableau messieurs par Pinon (CNRS Bellevue, n° 426) et Dutilloy (CSADN, n° 622), sortis dès les quarts de finale. Tout comme Marolleau (Corpos 53, n° 866) également éliminé en quarts chez les vétérans 1, et Ropars (Bruz, 20), contraint d'abandonner sur blessure en vétéran 2.
Heureusement, Alexandre Mitterrand échappait, de justesse, à ce jeu de massacre en disposant en cinq sets de Gille (Corpos 58, 18) dans la catégorie « descendant » lors des quarts.
Les finales, lancées dès 14 h, ont enfin permis au public indrien de vibrer avec les vétérans et les victoires de Ragel (Grand Quevilly, n° 892) sur Poncelet (Famar, n° 960) en V1, mais aussi celle de l'inoxydable Collet (Forges Gueugnon, 19) sur Guyonvarch (Corpo Vannes, 19).
Mais sur le coup des 15 h 25, le public local n'en avait plus que pour Alexandre Mitterrand (Gazelec Châteauroux, n° 351) et Maelle Lacote (Intermarché Buzançais, 12). « Alex » s'imposait en force face à Charles (Corpos 72) en trois sets secs, tout comme Maëlle face à Roth (ASPTT Paris, 12), au terme d'une rencontre qui s'est sans nul doute jouée dans le premier set (18-16), assurant du même coup un doublé historique pour le ping indrien.
Enfin, Sophie André (GMF Orléans, n° 132) et l'étonnant Letourneur (Corpos 72, 20) complétaient le palmarès en s'imposant en toutes catégories dans des finales presque sans passion.

résultats

Tableaux féminins

Descendantes : Lacote (Intermarché Buzançais, 12) bat Roth (ASPTT Paris, 12), 3-0. Toutes catégories : André (GMF, n° 132) bat Bouilly (Corpos 72, n° 183), 3-1. Vétérans : Come (TT La Garenne, 15) bat Glevarec (Education Nationale, 13), 3-0. Double descendantes : 1. Lacote-Poncelet (Intermarché Buzançais – Famar Orléans).

Tableaux messieurs

Descendants : Mitterrand (Gazélec Châteauroux, n° 351) bat Charles (Corpos 72), 3-0. Toutes catégories : Letourneur (Corpos 72) bat Leroy (ASTCAF 76, n° 815), 3-1. Vétéran 1 : Ragel (Grand Quevilly, n° 892) bat Poncelet (Famar, n° 960), 3-1. Vétéran 2 : Collet (Forges Gueugnon, 19) bat Guyonvarch (Corpos Vannes, 19) 3-0. Double messieurs : Pinon-Prouvat (CNRS Bellevue-US métro) battent Poncelet-Bodin (Famar- Ingré CMJPM), 3-0 Double descendants : Mittterrand-Guebin (Gazélec Châteauroux-Education Nationale) battent Gille-Fouvielle (Corpos 58-ASA Vauzelles), 3-1.

écho

Descendants. Maëlle Lacote et Alexandre Mitterrand seront les derniers pongistes à inscrire leur nom au palmarès du tableau « descendants », qui étaient jusqu'alors réservés aux enfants des salariés et joueurs licenciés dans le championnat corporatif. Créée il y a une vingtaine d'années afin de répondre à une véritable demande, cette catégorie ne répondait plus à l'esprit des corpos et ne suscitait plus un réel enthousiasme. A l'image du tableau féminin, où elles n'étaient que trois engagées.

Cor. NR : Hervé Jubien

Commentaires

MEILLEURES PROGRESSIONS OCTOBRE

  PROGRESSION PONGISTE CLASSEMENT ACTUEL CLASSEMENT 1e PHASE
1  +42 Alex Peres   669 607
2 +37  Kevin Bouquin 1203 1141
3  +32 P.E Martin 1323 1298
4 +27 Gabin Langlois 527 500
5  +23 Laurent Dallot  759 691

Classement  au cumul (sept-déc) des plus grosses perfs mensuelles en 2016 :

6pts pour le 1er chaque mois, 4pts pour le 2e, 3pts pour le 3e, 2pts pour le 4e et 1pt pour le 5e

  PONGISTE POINTS
1  Lolo Dallot 7 pts
2  Alex Peres 6 pts
     
3  Kevin Bouquin 6 pts
4  Val Rambaud  4 pts
5  Chris Langlois, PE Martin  3 pts
7   Chris Gillier, Gabin Langlois  2 pts
8   pt

LA VIE DES JEUNES PONGISTES....

 

 Tous les mercredis de 17h30 à 18h45 et dirigé par Richard, entraîneur diplômé d'état, et Henri

 

NEWS.....NEWS.......NEWS.......NEWS.....

Saison 2016 - 2017

LOTO du club le Dimanche 6 Novembre

 

Juin 2017 :Organisation de la finale de la coupe de l'Indre

 

Saison 2015 - 2016

2ème Phase : Janvier - Avril 2016

L'équipe 2 championne de Pré Régionale et accède à la Régionale 3

L'équipe 3 championne de Division 2

3 équipes en finale de la coupe de l'Indre

Vainqueur de la coupe de l'Indre 9/10

1ère Phase : Septembre - Décembre

L'équipe 4 est championne de D3 en phase 1

Saison 2014-2015

                                 2ème Phase : Janvier - Avril 2015

L'équipe 3 accède à la Division 2.

L'équipe 4 accède à la Division 3.

 Titre de meilleur espoir en -11 ans pour Maëlys et Lucas

1ère Phase : Septembre - Décembre 2014

 L'équipe 2 Championne de Division 1 en route pour La Pré Régionale

L'équipe 4 Championne de Division 5 accède à la Division 4 !

L'équipe 5 Championne de Division 6 accède à la Division 5 !